Top Menu

L’adoption croissante des connecteurs multifibres MPO au cours des dernières années change la donne pour les architectures réseau du monde entier. Dans un article précédent, 5 choses à savoir avant de travailler avec des connecteurs multifibres MPO, je mentionnais les tendances et les prévisions de croissance concernant la connectivité MPO à partir d’un récent sondage réalisé par VIAVI Solutions auprès de centaines de personnes en charge de la conception ou de l’installation de réseaux dotés de connexions MPO. La plupart d’entre elles anticipent une augmentation de 20 % de la part du MPO dans leur activité au cours des trois ans à venir. Il n’est donc pas surprenant que les tests de connecteurs MPO soient devenus un sujet populaire dans le domaine des réseaux de fibre optique de tous types : réseaux filiaire, sans fil, câblé, d’entreprise, aérospatial, et bien plus encore.

Tandis que l’article précédent présentait certains éléments clés pouvant aider les techniciens à se préparer à travailler avec le MPO, celui-ci fournit des informations plus détaillées émanant de techniciens expérimentés. Il met en avant quelques-uns des défis liés aux tests MPO auxquels ils doivent faire face et décrit la manière de les relever. Chez VIAVI, nous entendons très souvent des sous-traitants nous avouer être submergés par les tests MPO. Ils réalisent bien les avantages des connexions MPO en termes de conception et de déploiement, en comparaison avec des connexions de fibre simple ou double classiques, mais ils sont frustrés et débordés lorsqu’il s’agit de tester les connexions multifibres. Voici les trois problèmes principaux rencontrés par les personnes interrogées durant les tests de connectivité MPO :

LE TEMPS PASSÉ À TESTER TOUTES LES FIBRES

Un connecteur MPO utilise en général 8, 12 ou même 24 fibres, le nombre de fibres à tester par connecteur est donc multiplié. Si l’on utilise un instrument de test pour « fibre unique » traditionnel, il faut alors ajouter un éclateur (câble « break-out/fan-out ») qui éclate chaque fibre du connecteur MPO en une fibre individuelle.

Les fibres sont alors testées individuellement, une par une. Elles ne peuvent pas être testées simultanément, à moins d’utiliser plusieurs instruments de test (option chère et fastidieuse). Le fait d’ajouter des éclateurs implique des étapes supplémentaires au sein du processus de test (notamment l’inspection, le nettoyage et la réinspection des connecteurs optiques), des référencements supplémentaires et le transport d’équipement supplémentaire. Tous les sous-traitants vous le diront, « le temps, c’est de l’argent ». Et ces derniers réalisent que leurs outils de test pour « fibre unique » leur coûtent plus cher que ce qu’ils peuvent se permettre.

DIFFICULTÉS À MAINTENIR LA PROPRETÉ DES CONNECTEURS OPTIQUES MPO

Depuis des années, VIAVI s’efforce activement d’enseigner aux acteurs du marché des télécoms à quel point il est important de s’assurer de la propreté des connecteurs optiques. Notre procédure “Toujours inspecter avant de connecter” a été adoptée par des fabricants, installateurs et opérateurs dans le monde entier. Les techniciens travaillant avec des connexions MPO ont pu s’apercevoir que ces connecteurs à fibres multiples sont beaucoup plus difficiles à garder propres que les connecteurs à fibre unique typiques tels que le LC ou SC. Dans notre série de vidéos « Ce qu’il faut savoir sur les tests de connecteurs multifibres MPO », l’épisode 2: Comment gérer la contamination des connecteurs MPO explique pourquoi les connecteurs MPO sont si facilement contaminés (davantage de fibres sur le connecteur optique, une surface plus large, une plus grande exposition au niveau de la traversée, etc.). On voit également dans cet épisode comment les techniciens peuvent mettre en œuvre des procédures d’inspection proactives à l’aide d’outils d’inspection conçus spécialement pour cela, comme le FiberChek Sidewinder afin de scanner rapidement l’ensemble des fibres d’un connecteur multifibres et d’évaluer l’état de chaque fibre.

Note du rédacteur:   VIAVI souhaite remercier tous ceux ayant permis au FiberChek Sidewinder de remporter le prix 2018 Lightwave Innovation Reviews Winner dans la catégorie « équipement de test terrain », mais aussi le prix des innovateurs de niveau platine du magazine Cabling Installation & Maintenance. Nous sommes reconnaissants pour ces précieuses récompenses..

LA DIFFICULTÉ D’UTILISER DES ÉCLATEURS (FAN-OUT) POUR TESTER TOUTES LES FIBRES

Comme expliqué précédemment, si un technicien utilise un instrument de test à connecteur « fibre unique » habituel, il lui faudra connecter un câble fan-out au connecteur MPO pour « l’éclater » en fibres individuelles. Et les techniciens estiment que cela prend trop de temps, en plus de compliquer le processus. Très souvent, ces éclateurs (câbles fan-out) s’entremêlent lors du processus de test et les techniciens ont fréquemment des problèmes pour déterminer quelle fibre correspond à quelle fibre. Des étapes d’étiquetage sont souvent ajoutées pour tenter de réduire la confusion. En plus des tâches d’étiquetage et d’identification, une phase d’entretien (avec inspection et nettoyage du connecteur optique) est nécessaire pour maintenir un niveau de qualité homogène au fil du temps. Ces câbles doivent être traités comme des câbles de référence, avec davantage de connecteurs optiques à entretenir. Au moindre capuchon anti-poussière perdu, le connecteur exposé risque d’être endommagé, et le câble entier devient inutilisable.

Il est clair que les connecteurs multifibres MPO sont promis à un bel avenir. Alors que les conceptions de réseau de fibre évoluent pour prendre en charge des débits de 25G, 40G, 100G et au-delà, les solutions de test se doivent d’évoluer conjointement. Même s’il est possible d’utiliser les outils avec connecteur « fibre unique » pour les tests MPO, ces derniers sont tout simplement trop lents, lourds et compliqués pour faire face à la demande de test actuelle tout en maintenant des coûts d’installation et de service avantageux. Pour plus d’informations concernant les tests des connecteurs optiques multifibres, téléchargez notre livre blanc : Tests des connecteurs optiques multifibres ou rendez-vous sur www.viavisolutions.com/mpo

About The Author

Avatar

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close